Le fer à souder est au technicien ce que le stylo est à l'écrivain.... Ph. LE GUEN

photo d'une Clio IIILe sujet-çi aborde le délicat problème que peuvent rencontrer nombre de possesseurs de ce type de véhicule, dans toutes ses versions. Je vous propose donc un long tutoriel que j'ai conçu lors de cette intervention, qui est constitué de 2 phases, le démontage et le remontage.
Pour commencer, je déconseille fortement le stationnement sous les arbres, vous comprendrez ceci en lisant la suite de mon article...

Lorsque l'on soulève le capot du compartiment moteur, on découvre alors en dessous du pare-brise une grille sensée empêcher l'intrusion de feuilles et autres débris végétaux (d'où ma réflexion dans le paragraphe précédent...). A l'occasion de l'entretien de cette auto qui présentait tout de même un niveau d'eau de plusieurs cm dans tout l'habitacle, j'ai entrepris son démontage intégral incluant la sellerie, la moquette, et les mousses, sans oublier bien évidemment de débrancher avec douceur les différents connecteurs reliés tant aux sièges AV qu'au boîtier de multiplexage des feux AR et autres accessoires électriques situé devant le levier de frein à  main.

A ce propos, il est bien évident qu'il convient de garer correctement en extérieur votre auto, puis de débrancher le pôle positif de la batterie, c'est impératif pour ce qui va suivre car le véhicule ne sera alors plus déplaçable !


Pour information, je ne connaissais pas du tout le véhicule car acheté récemment d'occasion, et je ne dispose pas de la RTA (Revue Technique Automobile).
Le démontage complet m'a occupé durant 6 heures mais en m'assurant de ne rien oublier (connecteurs...) et en prenant mon temps, prévoyez donc du temps devant vous avant de commencer !

icône ponctuation

Avant de lire la suite, sachez que je ne pourrai en aucun cas être tenu pour responsable des détériorations que votre matériel pourrait subir pendant ou/et après ce genre d'intervention.

 

§ Section démontage

Démontage des selleries, consoles et autres moquettes et accessoires :

J'en ai profité pour faire quelques photos que je vous propose ci-dessous :
Comme vous pouvez le constater donc après tout ce temps passé, voici à  quoi devrait ressembler l'intérieur de votre auto préférée...
Le démontage des sièges requièrent une attention particulière aux différents connecteurs de câblage pour lesquels du doigté est de rigueur, et il vous faudra une clé TORX de Ø 40 pour dévisser les 4 boulons de fixation des 2 sièges AV. Il ne reste plus qu'à  déconnecter la ceinture de sécurité du siège, et ceci se fait aisément à  l'aide d'un simple tournevis.

Attention toutefois à  bien éviter tout choc malencontreux, car la fiche de verrouillage est reliée au bas du siège sur le côté à  un système pyrotechnique qui actionne entre autre le prétensionneur de la ceinture. Pour ce qui est de l'airbag latéral intégré au siège, hormis les câbles de liaison, je n'ai pas vu de capteur...

vue du système de déverrouillage de la ceiture de sécurité

vue du systéme permettant de verrouiller la ceinture de sécurité

Pour les sièges AR, rien de plus simple, vous les soulevez vers l'avant pour les rabattre verticalement, et déboîtez ensuite les tiges servant de charnières en les pliant légèrement. Pour les dossiers, vous avez à  chaque extrémité un loquet de verrouillage que vous libérerez à  l'aide d'un simple tournevis, puis avec une douille de Ø 17 vous démonterez le support central qui intègre aussi les supports de ceintures. Je n'ai pas fait de photos pour cette phase, tellement c'est évident...

Pour ôter la moquette puis les mousses, il conviendra de procéder à  la déconnexion de nombreux connecteurs de câblage (parfois en vous aidant d'un petit tournevis plat pour actionner les leviers de verrouillage...) pour lesquels du doigté est de rigueur (je me permet de le rappeler...), et procéder également au démontage du boîtier de multiplexage de toute la partie électrique arrière, situé je le rappelle sur le pont central entre le levier de vitesses et le levier de frein à  main.

 

Auparavant je faisais allusion au fait de bien garer votre auto, cela est bien évidemment dû au fait qu'il faudra pouvoir laisser toutes les portes ouvertes en grand sans risquer de bloquer la rue, car le séchage pourra prendre plusieurs jours ! En effet, la seule mousse préformée que je n'ai pas ôtée est celle qui part du bas du pare-brise derrière le tableau de bord, du système de chauffage/climatisation, pédalier et colonne de direction. Je n'avais plus envie de jouer, j'ai donc placé 2 cales de bois pour relever cette mousse au niveau du sol... Elle sont par ailleurs nettement visible sur la photo qui suit.
A vous de voir donc...

 Photo de l'intérieur de la Clio III démontéLa photo suivante montre une zone de corrosion due à  l'accumulation de l'eau durant... je ne sais pas combien de temps !

photo de l'intérieur du véhicule

Cette photo montre l'emplacement de la pastille de sablage en plastique, qui est clipsée et collée, qu'il vous faudra ôter pour vider l'eau stagnante.
Si elle n'est pas trop abîmée, vous pourrez la remettre en place en la recollant au silicone par exemple, ou en racheter 2 nouvelles
(une de chaque côté à  l'avant)

vue de l'emplacement de la pastille de sablage à  à¶ter...

Voyons ce qu'il faut faire du côté du compartiment moteur...
Il faut pour pouvoir déposer les 2 bras de balais d'essuie-glace ouvrir le capot car l'on a pas accès aux écrous de Ø 17... Ils sont emboîtés solidement sur des axes coniques rainurés, il n'est ainsi pas toujours aisé de les enlever... une fois ceci fait, de part et d'autre de la grille de protection se trouvent 2 vis plastiques qui se retirent en faisant levier avec un tournevis, c'est particulier, mais cela vient... ôtez maintenant le joint de capot, puis retirez la grille.
Il vous faudra aussi enlever la bavette de protection de la grille de ventilation, maintenue par 4 boulons de Ø 10, et 2 écrous de Ø 10 aux extrémités qui maintiennent les caches des coupelles d'amortisseurs.

Vous avez maintenant accès à  votre mini piscine ! Normalement, ceci ne devrait pas se produire, mais moi, cela fait déjà  la seconde fois que cela m'arrive, et ce n'est sans doute que le début surtout si l'on compte garder le véhicule plusieurs années !

 

Démontage et nettoyage des évacuation de trop plein d'eau :

photo du compartiment moteur

J'ai repéré comme vous pouvez le voir sur cette photo les emplacements des 2 orifices d'évacuation (qui sont bouchés...), et si comme moi vous n'avez vraiment pas de chance, vous pourrez même constater des traces d'humidité au travers de la grille de ventilation au centre sous le pare-brise. C'est par là  que s'infiltre le trop plein d'eau qui ensuite vient carrément dégouliner derrière le tableau de bord puis venir détremper la mousse (et la moquette...) sous vos pieds. Pour information, les orifices d'évacuation latéraux communiquent avec le compartiment moteur par l'intermédiaire de tuyaux en caoutchouc. Pour les déboucher, après repérage avec les doigts puisqu'on y voit goutte (!!!), j'utilise du fil électrique de Ø 2,5mm dont je recourbe soigneusement une des extrémités, mais l'idéal est de disposer d'un tire-câble d'électricien en nylon avec à  son extrémité une petite partie métallique munie d'une petite boule. C'est plus pratique à  utiliser car le fil de 2,5 à  tendance à  se plier lors de l'introduction ! Il ne reste plus qu'à  l'utiliser en le faisant pénétrer à  plusieurs reprises et ainsi constater, enfin, la disparition de l'eau accumulée. Dans la foulée, vous pourrez également constater de l'accumulation d'eau dans les coupelles d'amortisseurs.

Laissez tout grand ouvert, en plein soleil si possible, et attendez que cela sèche...

 

Sécurisation du véhicule durant la nuit :

Pour sécuriser votre auto la nuit au dehors, étant donné qu'il n'est plus possible de verrouiller électriquement les portières, un soucis se pose...

Premièrement :
la trappe à  carburant... comment faire ?
Il n'y a malheureusement qu'une seule solution, c'est de démonter les 2 vis qui maintiennent la petite tablette arrière droite servant au support de la plage arrière, de la soulever (pas trop fort...), de baisser le morceau de moquette et là ... stupeur !
Pas d'accès, on ne voit que le support de la ceinture à  enrouleur... si vous avez des doigts de fée (et je vous le souhaite sincèrement....), il vous faudra glisser un doigt derrière le haut du support de ceinture, et en cherchant bien, vous découvrirez un accès dans la tôle derrière lequel se cache... la tige du vérin de verrouillage de la trappe à  carburant !
Pour ce faire, il faut évidemment la faire coulisser vers le bas, et constater du même coup que cette fois elle se trouve dorénavant verrouillée.

Deuxièmement :
le coffre arrière : très simple, il suffira de le claquer normalement, mais vous ne pourrez dès lors plus l'ouvrir !
Sauf que Renault a tout de même prévu un petit levier en plastique blanc protégé par un petit film noir collé qu'il vous faudra ôter aussi. En le faisant coulisser vers la gauche (en étant bien entendu dans le coffre...), vous entendrez le bruit magique du verrou qui se dégage. C'est un miracle !
vue du verrou de coffre arrière

Troisièmement :
les portières : prenez votre manuel d'utilisaton (si vous le possédez...) et voyez en page 1.16, la procédure est expliquée.
Verrouillez d'abord les portes arrières puis celle avant droite, et enfin celle du conducteur. Votre véhicule est totalement verrouillé.

Quatrièmement :
pour ouvrir, utilisez votre clé dans la serrure côté chauffeur (de toutes les manières, il n'y a que celle-là ...), une fois la porte ouverte, ouvrez les autres de l'intérieur et le tour est joué !
copie du manuel d'utilisation en page 1.16

 

Contrôle et nettoyage des joints :

Il convient du temps que le véhicule est immobilisé de procéder au contrôle visuel du bon état de l'ensemble des joints de portes et hayon.
Voiçi à  nouveau quelques photos, bien plus parlantes que tous les mots...

vue des joints de portes

J'ai essayé avec le Kärcher 160 bars, rien n'y a fait, j'ai dû recourir à  la bonne vieille méthode du seau et de l'éponge, trempée dans du liquide ménager de nettoyage pour sol.
Car bien évidemment, les joints à  lèvre comme celui vu ci-dessus était bourrés de cochonneries...

vue des joints de portes

Vue du joint de porte cette fois...

vue des joints de portes

Ils doivent être tous exempt de coupure et autre salissures, sans quoi le joint à  lèvre finira par déborder si l'écoulement ne se fait pas, et du coup, à  l'ouverture des portières, l'eau pénétrera dans l'habitacle et venir mouiller les sièges AR et la moquette !

 

Particularité des versions 5 portes :photo d'un flacon de résine

Il existe entre les 2 vitres des portes AR une barre de séparation fixée par le haut à  l'aide d'un rivet. Pour l'avoir lu sur certains forums, il semblerait qu'une infiltration soit possible par cet endroit, et il convient donc de remplacer ces 2 rivets par des nouveaux préalablement enduit de silicone. Mais comme je n'en avais pas et que ma Loctite joint bleu avait pris le gel (...), je me suis rabattu sur un produit que j'avais dans mon atelier, il s'agit cette fois d'une résine de blocage polyvalente de marque RontProduction utilisée entre autre pour le blocage des filetages, mais son usage est vaste.

vue du rivet de fixation à  remplacer

Déboîtez le joint de vitre une fois baissée, et pour ôter le rivet, il vous faudra une perçeuse équipée d'un foret de 7mm au moins pour découper la tête du rivet (tête en alu...). Ceci fait, je vous conseille l'usage d'un DREMEL avec des disques à  tronçonner, j'en ai un qui est venu de suite, mais le second m'a donné du fil à  retordre !
Pour information, le perçage du montant est de Ø 5mm.
Nettoyez soigneusement le joint d'étanchéité entre le montant et le haut de la porte, et appliquez la résine sur une bonne surface autour de l'orifice de perçage. Enduisez également un rivet neuf (tête en alu...) de 4,8x16,9mm (longueur MAXIMUM !), et rivetez le en prenant garde qu'il n'y ai pas de jeu entre le montant vertical et le haut de la porte. Laissez sécher avant de remonter le joint de la vitre.

vue du nouveau rivet et de son joint en résine

 

vue du nouveau rivet et de son joint en résine

 

Séchage des tapis en mousse :

Guère de solutions, si ce n'est de profiter du soleil, s'il y en a !

vue du séchage des mousses au soleil

 

vue du séchage des mousses

 

vue du séchage des mousses

 


 

photo d'une cartouche de joint silicone§ Section remontage

Nous voici arrivés au terme du séchage des différents éléments, il ne nous reste plus qu'à  remonter l'ensemble, et s'assurer que le véhicule soit pleinement fonctionnel !
Il va falloir commencer dans un premier temps par repèrer les différentes mousses afin de les positionner correctement et en bonne place, car après une dizaine de jours, la mémoire à  tendance à  oublier certains détails qui peuvent se réveller d'importance lors du remontage.

La photo qui suit montre le remontage de la pastille de sablage à  l'aide de joint silicone de manière à  obtenir une parfaite étenchéité du plancher.

Dans cette section, rien de bien compliqué, si ce n'est de faire particulièrement attention au passage et à  la fixation des différents câbles, mais aussi de veiller à  éviter tout choc violent inopiné d'un siège notamment, à  cause des cartouches pyrotechniques tant du système prétentionneur des ceintures que des systèmes Airbag latéraux intégrés aux sièges AV.

vue de la pastille de sablage remontée au silicone 

vue du recouvrement des mousses sous moquette...

vue de l'emplacement du connecteur côté chauffeur
vue du positionnement du boà®tier de multiplexage du cà¢blage AR de l'auto
vue de la fixation du cà¢ble reliant le boà®tier de multiplexage
vue du passage au travers de la moquette du cà¢ble reliant le siège passager

Pour ma part, lors de la fin du remontage de tous les éléments cités, j'ai rebranché la batterie, et procédé aux tests de tous les organes éléctriques de l'auto.
Puis, afin de vérifier que tout était en ordre, j'ai effectué un court essai sur route, histoire de vérifier qu'aucun voyant de défaut ne s'allume...

Voilà , je sais que ce tutoriel est très long, mais au moins, pour ceux d'entre vous qui n'oseraient pas tenter ce travail pour cause de méconnaissance savent maintenant à  quoi s'en tenir. C'est réalisable par tous, pourvu que l'on dispose d'un minimum d'outillage, mais aussi de temps libre !
Un dernier petit mot... l'ensemble remontage/essai m'a pris moins de 5 heures...

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé

Menu Membre

JTS CounterStats

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
111
Hier :
210
Semaine :
545
Mois :
5163
Il y a 3 utilisateurs en ligne
-
3 invités

Licence Creative Commons

L'ensemble de ce site hormis une notification spécifique est mis
à  disposition selon les termes de la Licence Creative Commons
Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions
3.0 France.
Licence Creative Commons

Partenaires

Vérifiez la disponibilité de votre nom de domaine :
Copyright © 2012 Le site de Philippe LE GUEN. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.

Free Sitemap Generator